Ensemble, cultivons le pouvoir d’agir – Episode 1

Depuis 20 ans, les AMAP contribuent à pérenniser les petites fermes.

Paysan.nes et amapien.nes s’engagent ensemble chaque année par contrat solidaire.

N’hésitez pas à le faire savoir autour de vous et relayez ! https://www.facebook.com/Mouvement-des-AMAP-Miramap-103916921828430/

Les AMAP sont également présentes sur FranceBleue Lorraine : https://www.francebleu.fr/archives/emissions/les-circuits-courts-france-bleu-sud-lorraine/sud-lorraine (8 avril – 20 avril)

dans l’Est Républicain : https://www.estrepublicain.fr/culture-loisirs/2021/04/06/un-nouveau-president-pour-l-amap-phacelie et http://loramap.org/wp-content/uploads/2021/04/berlottes-est-repu-scaled.jpg

Couvre-feu : le mouvement des AMAP interpelle et s’organise

Mars 2021

Le couvre-feu à 18h se prolonge et la situation devient intenable pour les paysan.n.es.

Voir le communiqué de presse rédigé par l’ensemble des réseaux d’AMAP pour interpeller le gouvernement sur la tension qu’implique les horaires décalés de livraisons sur les paysans en AMAP, il a été envoyé à la presse ainsi qu’à plusieurs députés et sénateurs. N’hésitez pas à le faire tourner dans vos réseaux : « Les AMAP tirent la sonnette d’alarme ! Le couvre-feu, une situation intenable pour les paysan.n.es en AMAP ! »

Le Miramap et la Confédération Paysanne ont adressé un courrier au Ministre de l’Agriculture afin de trouver une solution face à l’épuisement professionnel des paysans en période de couvre-feu.

La préfecture lance l’appel à projet ALIMENTATION LOCALE et SOLIDAIRE

Cette mesure vise à soutenir les initiatives locales des acteurs autour de 3 thèmes principaux :

  1. Le soutien aux producteurs ayant des démarches collectives de structuration de l’approvisionnement en produits locaux et de qualité (investissements de conditionnement, stockage, transport…) ;
  2. Le soutien aux associations /start-up / TPE / PME, communes et intercommunalités ayant des projets de mise à disposition d’une alimentation de qualité pour tous (ouverture de locaux, matériel de livraison…) ;
  3. Le soutien aux initiatives de développement des commerces solidaires ambulants destinées en particulier aux personnes isolées ou modestes.

À titre d’exemple, pourront être financés :

  1. La création d’épiceries sociales et solidaires fixes et/ou itinérantes (camionnettes) s’approvisionnant localement et respectant la charte nationale d’épicerie sociale et solidaire.
  2. Drive fermier ciblant les populations précaires ou en zone rurales isolées
  3.  Équipement en véhicules et matériels de livraison permettant la distribution de paniers d’alimentation aux personnes isolées ou modestes ;
  4. Création de marchés de producteurs ou l’implantation de casiers alimentaires dans des zones peu équipées en commerces alimentaires et/ou pour des personnes n’ayant pas facilement accès aux transports en commun ;
  5. Achat d’équipements collectifs de conditionnement ou de transformation de produits frais et locaux (fruits et légumes, viandes…) notamment les produits alimentaires non valorisés par ailleurs, pour une distribution aux associations caritatives (confiture par exemple) .

Les dossiers sont à déposer avant le 31 mai 2021. Attention : premier comité de sélection le 31 mars pour étudier les premiers dossiers ; ceux qui seront déposés par la suite n’auront pas la garantie d’obtenir un financement si l’enveloppe allouée à cet AAP est épuisée.

Le taux de financement maximum de cet AAP : 80% maximum, dans la limite des taux maximum d’aides publiques des régimes d’aide concernés.

Il n’y a pas de plafond minimum ou maximum d’aide, sauf pour les associations d’aide alimentaire où elle est plafonnée à 60 000 euros.

Dernière information importante : le porteur de projet s’engage à réaliser le projet pour lequel il demande la subvention au plus tard le 15 octobre 2021.

Vous pouvez retrouver cet AAP sur le site de la préfecture :

https://www.meurthe-et-moselle.gouv.fr/Actualites/France-Relance-Lancement-de-l-appel-a-projets-Alimentation-locale-et-solidaire

Et contacter Ghislaine DOSSOU : ghislaine.dossou@meurthe-et-moselle.gouv.fr si vous souhaitez plus d’informations.

ATTENTION COUVRE-FEU à 18 h aucune dérogation possible !

Le 31 janvier, la préfecture de Meurthe-et-Moselle a décrété le couvre-feu à partir du 2 janvier. Depuis la Moselle, la Meuse et les Vosges ont suivi.

Après sollicitation, il nous est confirmé qu’aucune dérogation n’est possible pour les amapiens (les paysans et producteurs ont, quant à eux, toujours la possibilité de circuler).

Encore une fois, les structures AMAP prouvent leur capacité d’adaptation pour s’organiser, poursuivre les livraisons et continuer à soutenir leurs producteurs !

Quelques retours et idées d’organisation (extraits) :

  • Pour les Paniers de l’Euron à Virecourt, Les Paniers de Léopold à Lunéville, La Cascade à Verdun et le Crapaud Sonneur à Nancy : Livraison avancée 16h00-17h30 ou 17 h 45 le jour même et 8h-9h30 ou 10h le lendemain matin avec self-service le matin. Nous allons aussi préparer les paniers…en espérant que cela ne dure que qq semaines…Nous allons avancer l’horaire entre 16h30 et 17h30 (il était normalement de 18h à 19h). Si des producteurs ne peuvent pas rester, des amapiens seront présents pour les remplacer, de même si il fallait aller chercher les paniers nous le ferons. Pour les amapien(ne)s qui ne pourraient pas passer, à cause de leurs horaires de travail, nous allons proposer un créneau le jeudi entre 12h30 et 13h, ou autre en fonction des réponses….
  • Pour les Jardins de Gaston à Tomblaine et La Valotte à Nancy : Le choix a été fait de placer la livraison de 12H à 13H30. Beaucoup sont en télétravail. Pour les autres, j’ai proposé de récupérer leur panier et qu’ils passent les chercher à la maison entre 17 et 18h le même jour, ou le lendemain en calant les horaires…
  • Pour les Petits Légumes à Metz : Nous avons opté pour une préparation de 16 h à 17 h par quelques bénévoles et distribution de 17 h 15 à 17 h 45. Les bénévoles apportaient aux amapiens leurs paniers. Nous avons par ailleurs la chance d’avoir un local d’accueil sur place qui accueille les paniers non récupérés. C’est l’atelier d’un de nos amapiens les plus actifs !…
  • Pour le Bon Coing à Nancy : Nous ne savons pas encore si nous allons décaler notre livraison de 17h00 à 18h00 ou si nous la décalerons au samedi matin. Si on la maintient le mardi en l’avançant à 17h00 on va aussi trouver un endroit pour garder les paniers des amapiens et amapiennes qui ne pourraient pas venir et pour qu’ils puissent les récupérer le lendemain
  • Pour le Pichou à Amance, les Berlottes à St Germain, Graine d’Ortie à Ancy-sur-Moselle et le Jarnisy à Jarny : Le choix semble se porter sur le samedi matin avec le dépôt de l’essentiel des produits la veille (mais nous avons la chance d’avoir une salle à disposition) et une distribution de 10h30 à 12h00 pour les premiers. Nous avons pris les décisions avec notre maraicher. Ainsi nous avons décidé de reporter nos deux livraisons hebdomadaires (lundi et jeudi), aux samedis matin entre 10h et midi. De 10h à 11h viendront les amapiens « du jeudi » et de 11h à 12h, les amapiens « du lundi », ceci afin d’éviter les arrivées en trop grand nombre lors des livraisons. Nous aiderons le maraicher si celui-ci rencontre des soucis d’organisation pour les seconds. Après de nombreux coups de fil passés aux producteurs et afin que la plupart d’entre nous puisse se déplacer, nous vous proposons de venir récupérer vos paniers le samedi de 14h45 à 15h45. Les livraisons prennent un rythme quinzomadaire à partir de cette semaine.
  • Pour Lay Paniers à Lay-St-Christophe : à l’amap de Lay nous envisageons la livraison des produits qui peuvent attendre le lendemain le vendredi soir et la distribution samedi matin en mode « drive ».