Adhérer au mouvement des AMAP

Etre dans une AMAP en tant que consommateur ou producteur implique de facto que l’on fait partie du mouvement des AMAP qui est local (l’AMAP), régional, et interrégional.

Pour fonctionner ce mouvement a besoin de financement, qui, jusqu’à présent était constitué surtout de subventions (sauf en Lorrraine).

Avec l’arrivée de présidents de droite à la tête des nouvelles régions, ces subventions ont beaucoup diminué ou même été complètement supprimées. C’est pourquoi il est important que les AMAP et les producteurs en AMAP soutiennent le mouvement.

Si toutes les AMAP de France et surtout tous les paysans en AMAP cotisaient, il n’y aurait aucun problème financier pour le mouvement des AMAP.

Actuellement en Lorraine, sur 64 AMAP, une trentaine cotise ou s’est engagée à cotiser. Sur 140 paysans en AMAP, un peu moins d’une dizaine cotise.

Il nous faut maintenant compter sur nos propres forces et avoir un mouvement totalement indépendant du pouvoir politique. Les subventions s’il y a ne doivent être qu’un plus.

André

Vous trouverez les bulletins d’adhésion ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *