Les livraisons en AMAP sont-elles toujours autorisées ?

Courrier du 24/03 aux préfectures de Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges ainsi qu’à la DRAAF (Direction Régionale de L’alimentation de l’Agriculture et de la Forêt) :

« Au nom de LORAMAP pour l’ensemble des AMAP (Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) de Lorraine, nous tenons à vous interpeller car de nombreuses AMAP se posent des questions à la suites de la déclaration du Premier Ministre hier soir.

Nous organisons des livraisons de produits alimentaires prépayés. En raison des fermetures des salles communales, MJC, centres sociaux… nous avons délocalisé nos livraisons en extérieur après demandes auprès des mairies.
Nous suivons de façon draconienne les mesures sanitaires de sécurité (gel, gants, distances de sécurité de 2 m, seul le paysan ou la personne chargée de la livraison touche le sac de marchandises préparé en amont avec port de gants et de masque, les livraisons sont restreintes à une tranche horaire et réservées aux seuls adhérents avec une personne par foyer et sans enfant).

Il semblerait que nous rentrions dans la case dérogatoire « vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n.c.a. ». Nous n’accueillons pas de public en dehors du groupe d’adhérents qui a passé contrat avec le producteur. Nous soutenons nos producteurs bio et locaux pour lesquels nous sommes souvent le seul débouché commercial et ils ont donc besoin de nous pour poursuivre leur activité.

Plusieurs réseaux d’AMAP dans les régions Ile de France, Normandie, Franche-Comté, Auvergne-Rhone-Alpes ont déjà effectué la démarche (et d’ailleurs obtenu des réponses positives). Aussi, nous vous sollicitons et vous demandons l’autorisation de poursuivre nos livraisons. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *